Questions fréquentes sur la cataracte

Cataracte

19 médecins référents
Pour traiter cette pathologie :
S'informer sur ce service

Vous vous posez une question sur la cataracte ? Voici les questions les plus fréquentes que nos patients nous posent tous les jours, dans nos différents cabinets. 

Généralités sur la cataracte

La chirurgie de cataracte

Implant et chirurgie de cataracte

Après l'intervention

Les chirurgiens du COF répondront à toutes vos questions concernant la cataracte et sa chirurgie durant une consultation pré-opératoire dédiée.

 

Généralités sur la cataracte

Qu'est ce que le cristallin ?

Le cristallin est une lentille située à l’intérieur de l'oeil, juste derrière l'iris. Il permet aux rayons lumineux de se focaliser sur la rétine. Son rôle est double :

  • Sa puissance optique de repos permet une vision nette de loin ;
  • Il peut aussi modifier sa forme pour que la vision de près soit nette : c’est ce qu’on appelle l'accommodation. 

Qu'est ce que la cataracte ?

La cataracte est une perte de transparence du cristallin. Cette cataracte entraîne une baisse de la vision, pouvant aller jusqu’à la cécité.

Quels sont les symptômes de la cataracte ?

Selon le type de cataracte, vous pouvez présenter les symptômes suivants :

  • Une baisse de vue de loin ;
  • Une baisse de vue de près ;
  • Un éblouissement ;
  • Les contrastes sont mal perçus ;
  • Une vision double sur l'oeil atteint ; 
  • Les couleurs sont ternes et atténuées ;

La cataracte s’installe souvent en plusieurs mois (la vitesse est très différente d’un patient à l’autre). Ce n’est souvent pas une cause de baisse de vue brutale.

Si votre vision a chuté brutalement, mieux vaut consulter rapidement votre ophtalmologiste, afin d’éliminer une autre pathologie potentiellement plus urgente.

Quelles sont les causes de la cataracte ?

La première cause de cataracte est l'avancée en âge. Si vous avez la chance de vivre vieux, sans doute développerez-vous cette affection.

D’autres facteurs peuvent expliquer la survenue d'une cataracte chez des patients parfois encore jeunes :

  • Le diabète ;
  • La myopie forte ;
  • Les traumatismes oculaires ;
  • Certaines syndromes génétiques, comme la myopathie de Steinert ;
  • Certains médicaments comme les corticoïdes, particulièrement s'ils sont pris au long cours ;
  • Les antécédents de chirurgie de rétine, surtout si une vitrectomie a été pratiquée.

La cataracte touche-t-elle uniquement les personnes âgées ?

La cataracte n’est pas seulement un diagnostic de l’adulte. La recherche d’une cataracte congénitale fait partie l'évaluation ophtalmologique de tous les enfants. Elle peut, en effet, être une cause de baisse de vision précoce. Si le diagnostic est trop tardif, une amblyopie peut se développer et risque de laisser des séquelles visuelles importantes et irréversibles.

Si votre enfant présente une pupille blanche ou un strabisme de survenue récente, un examen ophtalmologique rapide est nécessaire.

Revenir au sommaire des "Questions fréquentes sur la cataracte"

 

La chirurgie de cataracte

Comment se traite la cataracte ?

Le seul traitement possible de la cataracte est la chirurgie.

Où puis-je me faire opérer de la cataracte ?

Dans les blocs opératoires qui disposent du matériel spécifique, nécessaire à cette chirurgie.

Le COF est un centre d'excellence dans ce domaine. Dans chacun des établissements (cliniques ou hôpitaux) où nous pratiquons la chirurgie, un soin tout particulier est porté au choix d'un matériel performant. Nos équipes ont un niveau de spécialisation qui permet de faire face à toutes les situations chirurgicales.

Existe-t-il un autre traitement que la chirurgie ?

Non, pas en l'état actuel des connaissances scientifiques.

Des essais cliniques ont été mis en place pour étudier l'efficacité de collyres comme alternative thérapeutique. Mais les résultats ont été décevants. Les effets indésirables de ces traitements étaient nombreux et leur efficacité jugée insuffisante.

Le laser n'est qu'un complément à la chirurgie, d'ailleurs disponible au COF (femto-cataracte). L'intervention ne peut pas être réalisée entièrement au laser.

Est-il urgent de se faire opérer de la cataracte ?

Dans l'immense majorité des cas, non. La chirurgie de cataracte est avant tout une chirurgie de confort, qui vise à restaurer la vision. Si vous n'êtes pas gêné pas votre cataracte, l'intervention peut être différée.

Néanmoins, il existe des situations particulières, qui nécessitent une intervention plus urgente. C'est le cas de certains types de glaucomes, des cataractes traumatiques ou des luxations du cristallin. Dans ce cas, la chirurgie peut avoir d'autres buts que l'amélioration de la vue.

Puis-je me faire opérer de la cataracte uniquement pour ne plus porter de lunettes ?

Oui, c'est le principe du PRELEX (en anglais, "PREsbyopia Lens EXchange"). La chirurgie PRELEX est une chirurgie réfractive. Le cristallin peut être enlevé alors même qu'il n'est pas opacifié. La chirurgie vise à corriger l'amétropie du patient (myopie, hypermétropie, astigmatisme) ainsi que sa presbytie, afin de ne plus porter de lunettes. Un choix méticuleux du type d'implant est nécessaire, avec l'aide de votre chirurgien.

Combien de temps prend une chirurgie de cataracte ?

Vous passerez environ une heure, au total, au bloc opératoire. Le temps chirurgical à proprement parler avoisinne les 15 minutes. Certains cas complexes nécessitent plus de temps, pour permettre de réaliser des gestes supplémentaires à l'intérieur de l'oeil.

Combien de temps un patient opéré de cataracte reste-t-il hospitalisé ?

Il s'agit d'une chirurgie ambulatoire. Le patient opéré de cataracte reste hospitalisé moins d'une demi-journée. Le retour au domicile est possible le jour même.

Peut-on opérer les 2 yeux en même temps ?

Non. Il est préférable d'attendre quelques semaines et de procéder à deux interventions séparées. Le risque infectieux est l'une des principales craintes du chirurgien. Mieux vaut s'assurer qu'aucun incident de ce type ne se soit produit sur le premier oeil avant d'envisager la deuxième intervention.

Comment est-on anesthésié(e) lorsque l'on est opéré(e) de cataracte ?

Les 3 techniques les plus couramment utilisées sont :

  1. L'anesthésie topique : votre oeil est endormi grâce à l'instillation de collyres anesthésiants qui, en pénétrant dans la paroi de l'oeil, permettent de supprimer la douleur, tout en gardant une mobilité normale du globe.
  2. L'anesthésie sous-ténonienne : un produit anesthésiant est injecté sous la conjonctive. Là encore, les mouvements de l'oeil sont encore possibles.
  3. L'anesthésie péri-bulbaire : des injections de produits anesthésiants sont réalisées autour et derrière l'oeil. Il devient ainsi insensible et immobile.

Le choix de la technique d'anesthésie dépend de vos antécédents médicaux, des habitudes de l'anesthésiste et des souhaits de votre chirurgien.

La chirurgie de la cataracte est-elle douloureuse ?

Non. Les médecins anesthésistes travaillant au COF sont des experts en chirurgie ophtalmologique. Ils mettent tout en oeuvre pour que vous n'ayez aucune douleur pendant l'intervention.

Que voit-on pendant la chirurgie de la cataracte ?

Si une anesthésie péri-bulbaire est réalisée, l'oeil opéré ne voit que des formes très floues, voire rien du tout.

Si une anesthésie topique ou une anesthésie sous-ténonienne sont réalisées, l'oeil opéré voit normalement pendant l'intervention. 

Quels sont les risques de la chirurgie de cataracte ?

Les risques les plus graves et fréquents sont :

Revenir au sommaire des "Questions fréquentes sur la cataracte"

 

Implant et chirurgie de cataracte

Est-ce que tout le monde a un implant ?

Oui, un implant est placé à la fin de chaque intervention de cataracte. Il remplace le contenu du sac cristallinien.

Pourquoi mettre un implant ?

L'implant a une certaine puissance optique, qui a été calculée avant l'intervention. Il permet à la lumière d'atteindre la rétine. Sans implant, la vision nette serait impossible sans une correction en lunettes très forte. 

Quels sont les différents types d'implants ?

Plusieurs types d’implants oculaires sont disponibles, en fonction de votre amétropie et de vos besoins visuels après l’intervention. Votre ophtalmologiste s’adaptera donc, à chaque fois, à votre œil pour choisir l’implant le mieux adapté.

Les implants monofocaux

Ils corrigent la myopie et l’hypermétropie.

Lorsque l’œil est uniquement myope ou hypermétrope, seule une correction sphérique est nécessaire ; l’implant choisi est de type « asphérique ».

Les implants toriques

Ils corrigent l’astigmatisme.

S'il existe un astigmatisme cornéen important, votre chirurgien choisira sans doute un implant dit « torique », dont la puissance varie en fonction d'un certain axe de rotation.

Les implants multifocaux

Ils corrigent la presbytie.

Certains implants permettent de corriger la presbytie et vous permettent de voir de loin comme de près. Il s’agit d’une chirurgie premium, qui occasionne un surcoût, puisque le prix de ce type d'implant est beaucoup plus élevé. Différentes contraintes et limites existent en fonction de la technologie présente dans chaque implant. Vous ophtalmologiste vous exposera leurs avantages et inconvénients, le cas échéant.

Les implants à profondeur de champ

Ils permettent de conserver une vision intermédiaire.

Ces implants peuvent permettre de garder une certaine autonomie à 1 mètre de distance. Ils peuvent aussi, pour certains d'entre eux, permettre d’avoir une bonne vision de près.

Doit-on porter des lunettes après avoir été opéré(e) de cataracte ? 

Dans tous les cas, tout est fait pour que la puissance résiduelle de vos lunettes soit réduite à un minimum. Beaucoup de patients n'en ont, finalement, plus besoin.
Mais les méthodes de calcul de puissance de l'implant (biométrie) peuvent présenter des imprécisions et votre œil reste une structure vivante. Ces éléments ne permettent pas de garantir, dans 100% des cas, de ne plus porter de lunettes de loin après la chirurgie

En vision de près, le port de lunettes reste nécessaire, sauf si un implant multifocal a été choisi.

Est-ce que l'implant peut bouger après la chirurgie ?

Non, l'implant est censé rester très stable. Dans des cas très rares, comme la pseudo-exfoliation capsulaire, le support du sac cristallinien est fragile et l'implant peut se luxer. L'implant peut également bouger en cas de traumatisme important.

Est-ce l'on peut sentir l'implant à l'intérieur de l'oeil ?

Non. Il est impossible de sentir un implant à l'intérieur de l'oeil. Si vous avez une gène ou une douleur post-opératoire, elles ne peuvent pas être liées à votre implant. Mieux vaut donc consulter.

Est-ce que l'implant doit être changé au cours de la vie ?

Non, l'implant peut être gardé toute la vie. Le matériau est conçu pour ne pas se dégrader. Il ne doit pas être changé.

Revenir au sommaire des "Questions fréquentes sur la cataracte"

 

Après l'intervention

Doit on porter un pansement après une chirurgie de cataracte ?

Vous devrez porter un pansement uniquement le jour de votre intervention. Dès le lendemain, il n'y a plus de pansement à porter.

Combien de temps faut-il pour que la vision s'améliore après une chirurgie de cataracte ?

La vision est souvent trouble pendant les jours qui suivent l'intervention. Elle s'améliore progressivement, dès le lendemain de la chirurgie. L'acuité visuelle post-opératoire n'est jugée fiable qu'un mois après l'opération.

Est-ce que l'on peut ressentir des douleurs après une chirurgie de cataracte ?

La sensation d'avoir un grain de sable sous la paupière est fréquente et normale, tout comme des démangeaisons et picotements. Mais la chirurgie de cataracte n'occasionne pas de douleur importante. Si c'est votre cas, mieux vaut nous consulter au plus vite!

Que faire de vos lunettes pendant la période qui sépare la chirurgie des 2 yeux ?

Après l'intervention, vos lunettes ne sont plus adaptées. En effet, l'implant intra-oculaire est correcteur. Vos besoins changent de façon tout à fait attendue. Plusieurs solutions s'offrent à vous:

  1. Vous pouvez continuer à porter vos anciennes lunettes. Même inadaptées, elles n'abîment pas votre oeil.
  2. Vous pouvez aussi ne porter aucune correction jusqu'à ce que les contrôles post-opératoires soient effectués.
  3. Vous pouvez aussi faire poser, en contactant votre opticien, un verre neutre sur votre monture.

La meilleure solution est celle qui apportera le plus de confort. Vous ne risquez pas de compromettre le résultat de l'intervention, quel que soit votre choix.

Quel suivi est nécessaire après une chirurgie de cataracte ?

Un membre de notre équipe vous appelle le lendemain de l'intervention. 

L'équipe du COF est disponible au moindre problème post-opératoire !

Un consultation post-opératoire est systématiquement programmée avec votre chirurgien dans le mois suivant l'intervention. Cette consultation permet, en autres, de prescrire vos nouvelles lunettes, le cas échéant.

En l'absence de pathologie oculaire autre, un examen ophtalmologique systématique tous les ans, voire tous les 2 ans, est suffisant après une chirurgie de cataracte. Le dépistage des autres pathologies oculaires doit être assuré.

Quels sont les signes devant amener à consulter en urgence après une chirurgie de cataracte ?

Les signes suivants doivent vous amener à nous consulter en urgence :

Est-ce que la vue peut baisser à nouveau après une chirurgie de cataracte ?

Oui, pour plusieurs raisons.

Dans tous les cas une consultation ophtalmologique s'impose pour comprendre la raison de votre baisse de vue.

Qu'est ce que la "cataracte secondaire" ou opacification capsulaire postérieure ?

C'est un phénomène tout à fait normal, lié à la cicatrisation du sac cristallinien autour de votre implant. Une membrane opaque se forme progressivement derrière celui-ci. En général, ce phénomène se produit dans les années qui suivent votre chirurgie et occasionne une nouvelle baisse de la vision.

Comment se traite la "cataracte secondaire" opacification capsulaire postérieure ?

Une banale intervention laser est nécessaire pour découper cette membrane. On parle de "capsulotomie au laser YAG". C'est un geste parfaitement indolore, réalisé au cabinet d'Ophtalmologie. Il ne nécessite pas de nouveau passage au bloc opératoire.

Revenir au sommaire des "Questions fréquentes sur la cataracte"

 

Vous avez d'autres questions?  Venez rencontrer nos chirurgiens spécialistes!

Nos ophtalmologues experts en cataracte

Lucile Gogneaux
Lucile GOGNEAUX
Cataracte
Médecine et Chirurgie Esthétique
Ophtalmologie générale
Paupières et Voies Lacrymales
Fermer

Prendre rendez vous à

Lens Lille Wasquehal
Clément Gruchala
Clément GRUCHALA
Cataracte
Ophtalmologie générale
Rétine chirurgicale
Rétine médicale
Fermer

Prendre rendez vous à

Hazebrouck
Dr Hochart
Gilles HOCHART
Cataracte
Ophtalmologie générale
Fermer

Prendre rendez vous à

Lille
Denis Jourdel
Denis JOURDEL
Cataracte
Médecine et Chirurgie Esthétique
Ophtalmologie générale
Paupières et Voies Lacrymales
Fermer

Prendre rendez vous à

Lens Lille
Dr OULED-MOUSSA
Rym OULED-MOUSSA
Cataracte
Ophtalmologie générale
Rétine chirurgicale
Rétine médicale
Fermer

Prendre rendez vous à

Lens Lille
Marc Salle
Marc SALLE
Cataracte
Glaucome
Ophtalmologie générale
Rétine chirurgicale
Rétine médicale
Fermer

Prendre rendez vous à

Lens Lille