Corps flottants

Rétine chirurgicale

4 médecins référents
Pour traiter cette pathologie :
S'informer sur ce service

Qu'appelle-t-on "corps flottants" ?

Le terme exact utilisé par l’ophtalmologiste pour décrire ce phénomène visuel est « myodésopsie ».

C’est un symptôme extrêmement fréquent, qui peut toucher tout individu, quel que soit son âge ou ses antécédents médico-chirurgicaux.

Les patients décrivent souvent les myodésopsies comme des « mouches volantes », des images « d’insectes ondulés »  ou, plus simplement, comme des « points noirs » qui, en flottant à l’intérieur de l’œil, suivent le regard avec un léger décalage. Souvent, les corps flottants ne sont pas invalidants.

Ils sont particulièrement visibles en cas de forte luminosité ou lorsque l’œil fixe un fond clair et uniforme.

En cas d’apparition récente de corps flottants ou de majoration importante de leur nombre, surtout s'ils sont accompagnés d'éclairs lumineux (phosphènes), amputation du champ de vision (scotome) ou baisse de vision, consultez votre ophtalmologiste en urgence afin de bénéficier d’un fond d’œil attentif à la recherche notamment d'une déchirure de la rétine ou d'un décollement de la rétine

 

À quoi sont dûs les corps flottants ?

  • Dans l’immense majorité des cas, ils sont expliqués par la présence d'un décollement postérieur du vitré. Les  zones de condensation du gel vitréen (synérèses), vont projeter leur ombre sur la rétine. Cette ombre est mobile et accompagne les mouvements du globe oculaire. Isolé, cet événement est sans gravité pour l'oeil.
  • Dans d’autres cas, l’apparition de corps flottants peut être liée à la présence de cellules sanguines à l’intérieur de la cavité vitréenne. Le saignement peut provenir d’une déchirure rétinienne ou de la présence de néo-vaisseaux rétiniens, conséquences possible du diabète ou d’une occlusion de la veine centrale de la rétine.
  • L’apparition de corps flottants, surtout s’ils sont très fins et très nombreux, peut également traduire la présence d’une inflammation ou d’une infection intra-oculaire. Des explorations complémentaires seront, dès lors, absolument indispensables.
cof corps flottants

Prise en charge

Les corps flottants ne nécessitent pas de traitement, dans l’immense majorité des cas.

Lorsqu’ils deviennent trop volumineux et ont un impact majeur sur la vision, leur ablation chirurgicale ou via un geste thérapeutique au laser peut être discutée. Il convient cependant d’en comprendre les risques, exposés par votre ophtalmologiste, avant d’envisager ce type de démarche.

 

Évolution

Les corps flottants secondaires à des condensations du vitré et au décollement postérieur du vitré n’ont pas tendance à disparaître.

Il est tout à fait normal de les percevoir à plusieurs mois du diagnostic initial.

Avec le temps, cependant, leur impact s’atténue et leur caractère gênant est de moins en moins marqué.

Nos ophtalmologues experts en rétine chirurgicale

Clément Gruchala
Clément GRUCHALA
Cataracte
Ophtalmologie générale
Rétine chirurgicale
Rétine médicale
Fermer

Prendre rendez vous à

Hazebrouck
Dr OULED-MOUSSA
Rym OULED-MOUSSA
Cataracte
Ophtalmologie générale
Rétine chirurgicale
Rétine médicale
Fermer

Prendre rendez vous à

Lens Lille
Marc Salle
Marc SALLE
Cataracte
Glaucome
Ophtalmologie générale
Rétine chirurgicale
Rétine médicale
Fermer

Prendre rendez vous à

Lens Lille