Infections sous lentilles

Lentilles - Contactologie

6 médecins référents
Pour traiter cette pathologie :
S'informer sur ce service

Porter des lentilles peut sembler anodin mais attention au risque d'infection, potentiellement extrêmement sévère !

cof lentilles

Principes

De manière générale, si vous êtes porteur de lentilles de contact et que votre œil est rouge, douloureux, ou que vous présentez une baisse de vision, il est recommandé d’arrêter le port de lentilles et de consulter rapidement un ophtalmologiste, en particulier si les symptômes ne s’amendent pas rapidement.

Il est absolument nécessaire d’avoir, en parallèle de vos lentilles, des lunettes récentes, adaptées à votre vue, même si vous ne les portez que de manière occasionnelle.

En effet, en cas de kératite, le port de lentilles peut agir comme un masque et limiter la douleur et les premiers symptômes. Ceci a comme effet pervers de laisser la pathologie s’aggraver et de retarder la consultation et une prise en charge adaptée.

Ce qui rend les kératites sous lentilles si dangereuses, ce sont les germes en cause : les porteurs de lentilles sont sujets aux kératites bactériennes, mais aussi fongiques (champignons) et parasitaires.

cof abcès de cornée

Flore conjonctivale et type de germes en cause

La conjonctive (et la surface oculaire dans son ensemble) n’est pas un milieu stérile. Comme dans tout le reste de l’organisme, il est normal que des bactéries y prolifèrent ; on parle de flore conjonctivale.

  • Chez le porteur de lentilles, cette flore est très souvent déséquilibrée, avec parfois une surreprésentation de bactéries dangereuses pour la cornée. En cas de micro-traumatisme, lié à la manipulation des lentilles, à la pose ou à l’ablation, ces derniers vont se loger dans les brèches de l’épithélium cornéen et proliférer, jusqu’à la constitution d’un abcès.
  • Les infections parasitaires sont encore plus redoutables. On parle, plus précisément, de kératites amibiennes. Les amibes sont des micro-organismes extrêmement résistants aux traitements anti-infectieux et leur éradication totale est parfois impossible. Le risque est, dès lors, la perte de l’œil. Les amibes sont ubiquitaires, c’est-à-dire qu’ils sont présents partout dans l’environnement. On les retrouve, en particulier, dans l’eau. 

C’est la raison pour laquelle le port de lentilles est formellement contre-indiqué en cas de baignade ou lors de la douche.

Cette consigne est valable pour tous les types de lentilles, même si celles-ci sont jetées juste après la baignade. De la même manière, il est vivement déconseillé d’entretenir le boîtier de conservation ou les lentilles à l’eau du robinet. Seule la solution de nettoyage prescrite peut être utilisée dans ce but.

  • Le port de lentilles de contact est également un grand pourvoyeur de kératites fongiques. Cette fois, le micro-organisme en cause est un champignon. Il s’agit d’accidents extrêmement sévères, qui nécessitent des traitements lourds, de plusieurs mois. Ces germes sont en effet résistants à la plupart des collyres d’usage courant et il faut, le plus souvent, recourir à des solutions fortifiées de molécules antifongiques pour les éradiquer. 
La plupart de ces infections laissent d’importantes séquelles. La cornée devient le siège de cicatrices étendues, qui diminuent sa transparence.

Nos ophtalmologues experts en lentilles - contactologie